Une attitude de champion ! 


Lorsque tu viens de perdre ton match, est ce que te cherches des excuses ? (c’est la faut du vent, de l’arbitre, mon adversaire à triché …) Est ce que tu te positionnes en victime ? 


Ce we, de nombreux événements sportifs ont eu lieu : 

Martin Fourcade vient de terminer 6e à la mass-start, mais toujours en tête sur l’ensemble de l compétition. 

Il a cassé son bâton au début de la course. Il a couru une vingtaine de minutes avec 1 seul bâton avant d’en récupérer un autre, cassé lui aussi. Il y a eu un également un gros problème de fartage par rapport à la qualité de la neige ce dimanche. 

Est ce qu’il s’est énervé ? non !

Est ce qu’il en veut à la terre entière ? non ! 

« on se met dans une bulle et on essaie de ne pas trop réfléchir ». 


Il a calmement expliqué qu’il avait encore du travail avec son équipe pour éviter que cela se reproduise. 

...

Le XV de france prend le bouillon ce dimanche contre les Ecossais. 

1 bléssé pendant l’échauffement, 1 sortie commotion avant la 10e minute, 1 carton jaune dans les 5 premières minutes, plus de 15 pénalités liées à de l’indiscipline, 1 carton rouge en début de 2e mi temps, et 4 blessés au total qui ne pourront pas rejouer la semaine prochaine.

Est ce que Fabien Galthié s’est plaint de l’arbitrage ? Non !

Est ce qu’il a tout mis sur le dos des blessures ? Non !

                                                            ->


-> « l’apprentissage de la gestion des émotions fait partie de chemin qui reste à parcourir, et on le fait avec plaisir car le rugby est un jeu….et on accepte les décisions ». 

Le sélectionneur explique calmement que les joueurs ont mal géré leurs émotions, lié aux différents éléments cités précédemment, Que cela n’excuse rien, mais qu’il faut continuer à travailler sur la gestion des états émotionnels des joueurs pour qu’ils soient capables de prendre la hauteur suffisante à ce niveau pour rester performants. 


Ce qui fait de ces hommes des champions, c’est qu’ils sont responsables de ce qui leur arrivent. 

Ils ne se positionnent pas comme victimes et ils ne subissent pas. Ils trouvent des solutions.


Ce n’est pas la faute du vent, de la pluie, de l’arbitre ou même de ta raquette ….. Ce ne sont que des excuses !

 

Si tu veux te comporter comme un champion, prends du recul sur ce qui arrive, fait le tri sur ce qui tu contrôle et ce que tu ne peux pas contrôler. 

Tu peux apporter une réponse à tout ce qui t’arrive en match, si tu acceptes d’être responsable. 
 Concentre toi sur ce que tu peux contrôler, et laisse de coté ce qui ne dépends pas de toi. 


Tu as besoin d’être accompagné pour comprendre et voir ce qui t’empêche de performer, je t’invite à visiter mon site et a prendre contact avec moi pour en discuter. 


Clic sur le lien ci dessous pour prendre un RDV avec moi. 

https://jcmmentalperform.kartra.com/page/Reservation


Bon match !



Quel est ton Objectif ?


Lors de mes derniers coaching, quand je demande quels sont les objectifs, les buts que tu souhaites atteindre, j’ai souvent des réponses « superficielles » : prendre 1 ou 2 classements, atteindre les finales, marquer tant de buts, jouer libéré comme à l’entrainement, ….


Mais que veux tu vraiment ? 

Que cherches tu vraiment ?


L’homme est fait pour fuir la douleur et rechercher le plaisir. Les événements recherchés dans les objectifs ne sont ils pas liés cette recherche de plaisir ? 


Ce que vous cherchez en fin de compte, c’est quelque chose ou un résultat que vous percevez comme étant le moyen d’atteindre un sentiment ou une émotion.


Je m’explique : 

Je travaille en ce moment avec un footballeur de Ligue 2. Son rêve est de jouer dans un grand club de Ligue 1 et de gagner la Champion’s League au moins une fois. 

Mais quand je creuse, qu’est ce que cela signifie : il sera entouré par ses proches, sa famille autours de lui car il pourra leur offrir une maison, il sera parfaitement accompagner dans sa préparation physique, alimentaire, et sera en pleine possession de ses capacités, le regard des « fans » lui procurera une grande satisfaction….

En fait, tout ça, c’est la description pour lui, du bonheur ! Être heureux passe par toutes ces étapes. 







Peu importe vos rêves ou vos inspirations, peut être devriez vous commencer par vous demander « vous pourquoi est ce que le voulez ? » 


Être champion pour avoir la reconnaissance de sa famille, de ses proches ?

Gagner cette finale pour être fier d’être aller jusqu’au bout  ?

Prendre 2 classements pour se prouver que l’on peut faire encore mieux? 


N’oubliez pas que les seules limites que vous avez sont celles que vous vous imposez !


Et si je devais résumer ce post en une phrase :


« Notre objectif fondamental est la recherche du bonheur et du plaisir, et la performance est un moyen d’y arriver. »


Derrière l’aide que je peux vous apporter pour atteindre la performance dans votre sport, votre job, ou pour vos examens ou entretiens, il y a bien plus qu’un simple résultat.

C’est votre vie qui va changer, parce que vous aller chercher un sentiment, une émotion, un état d’esprit, qui vous permettra de percevoir la vie différemment.

Daniel Herrero disait " la performance donne du bonheur". 


Dites moi, que cherchez vous vraiment à travers vos performances ? 

Commentez, partagez, appelez moi, dites moi comment vous rendre heureux ?


Bon match !

Mon métier : préparateur mental



On m’a souvent demandé ce que c’est être préparateur mental, en quoi ça consiste.  Je réponds régulièrement que j’aide les sportifs à être plus fort dans leur tête pour être plus performant.

Mais c’est quoi « Etre fort mentalement »  ?

Avant de vous expliquer ce que je fais, je vais vous expliquer pourquoi je le fais:

J’ai un fils, plutôt doué en sport puisqu’il a été champion départemental de gymnastique à 8 ans, entrainé par la fédération de Tennis à 5 ans et dans les 2 meilleurs du département  jusqu’a ses 12 ans, puis il a commencé le handball, où il a été champion en UNSS à 14 ans et choisi pour jouer en sélection ile de France dans le meilleur club du Val d’Oise.
Mais voila, il a eu une leucémie à l’âge de 15 ans qui à stoppé net ses désirs de devenir professionnel.
Un nouveau match a alors commencé pour lui, et je suis devenu a sa demande son entraineur : combattre la maladie comme un match en 3 sets, un combat pour la vie, tout d’abord, puis des victoires qui nous amenaient tout droit vers les phases finales : refuser de marcher avec de l’aide, décider d’aller skier en pleine chimiothérapie ou aller taper la balle malgré la fatigue pour continuer a exister…

Etre fort dans sa tête, c’est ça : avoir un objectif bien défini, visualiser sa victoire, faire preuve de résilience sur ce qui n’est pas important et ne jamais baisser les bras !

Ancien sportif de haut niveau dans le rugby, J’animais des magasins depuis plus de 15 ans, toujours sous pression de plus de résultats ! J’ai compris que ma vie de manager allait changer après cet épisode. Je me suis concentré sur l’humain, sur la personne à animer pour comprendre ses motivations, ses objectifs personnels, comprendre ce qui se passe dans sa tête et l’aider à grandir. Et finalement, la performance était aussi au rendez vous.

Je me suis alors formé à la préparation mentale, la PNL, la relaxation, j’ai beaucoup lu, beaucoup pratiqué avec des jeunes au tennis, au foot, j’entraine une équipe de Volley… pour constater que ce qui se passe dans la tête influence ce qui se passe dans le coeur pour derrière obtenir le meilleur de soi….la performance !

Mon objectif est donc de permettre à chaque sportif d’être dans un état interne adapté à la performance.  Par état interne, j’entends parler des pensées (tête) et des émotions (coeur), qui modifient ta façon de pratiquer un sport.
Une pensée engendre une émotion qui influe sur le comportement et donc le résultat. 
Il suffit de modifier ses pensées me direz vous ! Ce n’est pas si simple. Nous avons plus de 60 000 pensées par jour et 95% sont les mêmes qu’hier !
La plupart de nos pensées sont inconscientes et sont le résultat de nos croyances, de ce que l’on entend dire depuis que nous sommes enfant, de notre éducation,  de notre environnement, de ce que l’on voit aux infos, bref du monde qui nous entoure.
Et toutes nos limites dépendent de nos croyances, et non d’une vérité : je suis nul en maths, il est trop fort pour moi, c’est trop dur je n’y arriverai pas….

Ce qui empêche un sportif d’avancer, c’est avant tout ses croyances limitantes qu’il a vis à vis de lui ou de l’extérieur, sans en être conscient la plus part du temps. 

Mon rôle est donc de faire prendre conscience à un sportif ses croyances limitantes pour les transformer en croyances aidantes, qui vont générer des pensées positives. 

Toutes tes croyances engendre des pensées, qui peuvent te sortir du match et te faire perdre alors que tu as tout ce qu’il faut pour gagner !

J’aide les joueurs à se libérer de leurs limites internes pour être à 100% du temps dans un état interne adapté à la performance pour utiliser le maximum de leur potentiel.



Rester concentré pendant tout un match ! (surtout dans les points importants)

Si tu me suis, tu sais à quel point je pense que le mental est la clé pour te faire progresser dans ton sport.

Car comme le dit Boris Becker : "Le mental est la donnée la plus importante au tennis, seulement beaucoup ne le savent pas"

En Effet, on estime à plus de 50% l’impact du mental sur ton niveau de jeu en match ! 

Pourquoi une telle affirmation ?

Parce que c’est ton mental qui contrôle ton corps . 

Car si je t'enlève une partie du cerveau, ton bras ne fonctionnera plus de la même manière, on est d'accord ? 

Ok donc cela signifie que tu dois apprendre à contrôler ton esprit si tu veux jouer ton meilleur niveau en match. 

Et c'est ce que je vais t'apprendre ici : Comment développer un esprit calme et serein en match ?

Avec l’esprit calme et serein, tu peux alors jouer de la même façon en match qu’à l’entrainement.

La plupart des joueurs pensent que le mental est juste un petit truc qui va leur permette d’être plus motivé.

Et ce n'est pas du tout ma vision des choses...


Car comment expliquer que très peu de joueurs arrivent à reproduire le même tennis en match qu’à l’entrainement ?

Parce que leur mental est envahi de pensées parasites…

Des pensées du type :

  •    Mon adversaire joue trop bien... 
  •  J'ai vraiment un revers pourri !
  •  Et si je perds le prochain point ? 
  •  Ne fais pas une double faute ! 
  •  Ne perds pas ce point.. Ne fais pas la faute...
  •  Je peux pas perdre contre un joueur comme ça...
  •  Je suis vraiment trop nul ! 


Tu ne pourras jamais jouer ton meilleur tennis tant que tu auras ce type de pensée !

Pourquoi ? 

Parce que tu fonctionnes comme un ordinateur.

Et peut-être qu’il t’est déjà arrivé d’ouvrir 8 programmes à la fois sur ton ordinateur.

Quel a été le résultat ?

L’ordinateur s’est mis à ramer puis à bugguer…Donc à être moins performant !

Et c’est ce qui se passe avec les pensées parasites.

Car chaque fois que des pensées parasites surviennent dans ton esprit, c’est comme si tu ouvrais un programme dans ton esprit.

Et tu es donc en train d’utiliser de la mémoire vive qui ne sera plus disponible pour te concentrer.

Tu dois donc apprendre à faire CTR+ALT+SUP dans ton esprit lorsque tu joues en match…

Pour pouvoir jouer le même tennis en match qu'à l'entrainement...

Lorsque tu maîtrîseras ce CTRL+ALT+SUP (grâce aux techniques de préparation mentale), tu pourras alors : 

te sentir confiant et serein en match sans même avoir besoin de te préparer pendant des heures

– Considérer les points importants comme une banalité sans commencer à trembler ou à retenir ton bras…

– utiliser ton plein potentiel et être dans un rapport gagnant/ gagnant face à ton adversaire. 

…et, surtout, ne plus ressentir cette frustration de se dire qu’encore une fois, tu n’as pas été capable d’exprimer ton véritable potentiel en match

Et je pourrais continuer cette liste pendant des heures…

Le truc, c’est que pour parvenir à tout ça…

…encore faut-il maîtriser ton mental

Parce qu’en réalité, la manière dont est enseigné le sport en général est totalement contradictoire avec la création d’un mental performant.

Pourquoi ?

Parce qu’on te répète constamment que tu devrais jouer plus tôt, plus tard…

Que tu devrais avoir une prise plus fermée, plus ouverte au tennis par exemple…

Que tu devrais avoir une préparation de geste plus ample, plus courte, plus rapide..…

Et ceci crée alors un processus d’analyse constant dans ton mental.

Tu arrives alors en match avec tous ces conseils à mettre en place d’un coup

Et forcément, dès que tu commences à faire des fautes, des pensées arrivent de tous les côtés parce que :

Ton mental est tout simplement saturé !

Tu dois donc devenir capable de calmer ton mental et ton esprit.

Et ainsi te faire confiance et jouer avec plus de sérénité !

Comment y parvenir ?

En changeant totalement ta façon de penser et d’aborder ton sport !

Tant que tu voudras tout contrôler, tu ne pourras pas jouer avec confiance et relâchement.

Tu dois apprendre à lâcher-prise et à laisser-faire !

N’as-tu d’ailleurs pas remarqué que lorsque tu joues à ton meilleur niveau, tu laisses tout simplement faire les choses.

Et tu n’as alors plus besoin de t’obliger à te concentrer…

C’est fluide et c’est comme si tu avais arrêté de penser !

… C’est exactement cette sensation que je vais t'aider à atteindre.

Mais cela n’est possible qu’à condition de lâcher-prise.

Merci de mettre à la poublelle : 

Le jugement 

L’auto-critique

Penser sans arrêt

Vouloir tout contrôler

Ce que tu veux faire ?

  •  Arriver avec sérénité et confiance en entrant sur le terrain
  •  Entamer le match de façon fluide et ne plus te faire breaker d'entrée
  •  Rester calme et centré quelque soit le score
  •  Libérer tes coups comme à l’entrainement
  •  Retrouver ta concentration en quelques secondes (et pas partir dans la colère et la frustration pendant plusieurs points…)
  •  Stopper définitivement le langage intérieur négatif et l'auto-critique

Et c’est exactement ce que je te propose d’apprendre à faire aujourd’hui…

  •  Si tu as lu cette page jusqu’ici et que tu t’es senti concerné par plusieurs certaines phrases…  
  •  Si tu as envie de pouvoir jouer en match comme à l’entrainement… 
  •  Si tu en as marre de te sentir frustré chaque fois que tu sors d’un match… 
  •  Si tu désires atteindre cet état de flow où tu te sens imbattable… 
  •  Si tu désires avoir une concentration extrême tout au long d'un match 
  •  Si tu désires ne plus jamais avoir de passage à vide durant un match 
  •  Si tu désires que ton niveau réel se reflète en match (et dans ton palmarès à la fin de la saison)
  •  … alors regarde ce que tu vas apprendre dans la formation « comment être à son meilleur niveau en compétition » :

Comment te préparer avant : comme une formule 1

Réglages techniques

Réglages tactiques

Réglages physiques

Réglages psychologiques

Une partie importante du travail consiste à apprendre a se concentrer consciemment.

Pour cette préparation, 3 étapes importantes : 

1) Respiration

2) Visualisation

3) Activation

Respiration

placer les mains sur votre ventre pour prendre conscience de la respiration abdominale; fermez les yeux puis inspirez lentement et gonfler la paroi abdominale; remplissez d’air les poumons et expirez totalement en rentrant le ventre; les poumons se vident totalement. Répétez 4 fois cet exercice puis revenez à une respiration plus naturelle. Accueillez les différentes impressions pendant 1 à 2 minutes.

Une bonne respiration lente et complète favorise le relâchement et la lucidité, et par conséquent votre concentration avant la compétition. 


Visualisation : 

  • choisissez une ou des images en relation avec l’objectif recherché en choisissant votre canal préférentiel (auditif, visuel, kinesthésique) : vous pouvez choisir d’améliorer un geste technique que vous allez réaliser parfaitement, ou de faire un enchainement que vous avez répéter à l’entraînement, ou encore vous pouvez décider de renforcer une attitude (votre combativité, augmenter l’énergie, se calmer, contrôler l’adversaire…).

Ce type d’exercice vous permet d’améliorer et de renforcer un geste technique ou de le corriger, mais aussi d’affiner les sensations et d’optimiser le rendement lié à ce geste. 


Activation : 

  • L’échauffement mental débute par la prise de conscience des différentes parties du corps, sans tension pendant 30 secondes. Vous accueillez les différentes impressions.
  • vous enchainer ensuite avec des exercices dynamiques : sautillements sur place, mouvements de bras, montées de genoux, talons/fesses, sauts latéraux. Et vous laissez venir les sensations une seconde fois pendant 30 secondes. 
  • enfin, vous effectuez des étirements actifs et dynamiques toujours les yeux fermés, du bas et du haut du corps. 


Vous êtes prêt pour faire votre match….et GAGNER !



comment jouer sans pression un match après sa journée de boulot ?

Tu as le droit de perdre !

Cette semaine, j’ai eu la chance de donner plusieurs conférences de présentation dans des clubs de sport. 

Et parmi les personnes qui sont venu me voir, j’ai constaté un problème récurrent : 

Ils n’arrivent pas à se donner le droit de perdre, le droit de ne pas être au top. 


Comment se fait il qu’un sportif (un joueur de tennis, un golfeur, un escrimeur, ou même un volleyeur) ne s’autorise pas à être au top ?

On les entend pendant les matchs : « j’ai pas le droit de rater ca » sur une balle facile ou «  je peux pas perdre contre lui » parce qu’on a un meilleur classement . 

Et qu’est ce qui se passe alors : un discours interne qui devient négatif, de plus en plus, qui engendre des pensées négatives puis des émotions négatives…et c’est la catastrophe !

Est ce une notion de perfectionnisme, ou d’éducation, de mentalité, ….?

Ca m’intéresse pas ! 

 Ce qui m’intéresse…

C’est comment faire pour que toi (ou tes enfants) puissent se libérer et lâcher cette interdiction !

Le droit de ne pas être au TOP !

La Première chose que tu dois intégrer au plus profond de toi : TU AS LE DROIT DE PERDRE !


Pourquoi ?

Tout simplement parce que si tu gagnais tout tes matchs, tu serais déja champion du monde ! 

Et qu’un sportif ne fait que peu de matchs ou de compétition avec de très bonnes sensations.   

Le reste du temps, tu vas devoir gagner avec les moyens du jour…

Avec la forme du jour…

Le coup du jour…

La motivation du jour…

Ce qui va te faire progresser, ce n’est pas le nombre de match que tu gagnes en jouant le feu !

Mais uniquement le nombre de match où tu continueras à essayer de produire ton match en restant calme quelque soit ton niveau du jour.

Un champion, c’est quelque qui est capable de gagner même quand il joue mal et qu’il ne sent pas au top.

Accepter de mal jouer, c’est cela avoir un bon MENTAL !

Mais pour réussir à faire cela, tu dois accepter de mal jouer !

Accepter que tout ne se passe pas comme tu le veux et de perdre un peu de plaisir.

Car dès que tu t’énerves, te frustres, ton jeu se dégrade.

 

Et avoir un bon mental, ce n’est pas gagner quand tout va bien.

Ce n’est pas être calme quand tout va bien.

Ce n’est pas être motivé les jours où tous tes coups rentrent.

 

Avoir un bon mental, c’est être capable de maintenir le cap même quand rien ne se passe comme tu veux.

Avoir un bon mental, c’est avoir cette capacité à rester dedans même quand tu ne sens rien.

A continuer à croire en toi…

…Même quand tu ne mets pas une balle dans le court, que tu ne touches pas ton adversaire et que tu es mené au score, tu dois continuer a croire en toi,  C’est ça avoir un bon mental !

 

Si l’on prend la métaphore du marin..

Un bon marin n’est pas celui qui ne dévie jamais du cap mais c’est celui qui a cette capacité à constamment redresser le cap !

Intention – Attention – Aucune Tension

Pour un joueur de tennis par exemple, c’est pareil : 


Il pose l’intention d’être au top pour son prochain tournoi.

Il met son attention chaque jour sur ses entrainement, son physique, sa capacité à rester calme, confiant et serein.

Et lorsqu’il arrive en match, il n’a pas d’attente.

Il joue chaque point de la meilleur manière qu’il le peut maintenant…

Avec la forme du jour…

les sensations du jour…

Sans attentes…

En sachant qu’il a le droit de râter, le droit de perdre.

Tout simplement !

Intention-Attention-Aucune Tension… (La formule magique de la concentration).

 

Si tu arrives à faire cela, tu pourras dire au-revoir au stress…

A la peur de perdre !

Et pouvoir te libérer en match…

 

J’espère que cet article a pu t’être utile, n’hésite pas à partager ou a commenter. 


Bon match !